Promoteurs

Un promoteur attend depuis 2 ans la signature du PLU pour construire un immeuble au 30 boulevard d'Igny

Message du 23/01/11 15:25
 > Copie à :
> Objet : Re: Association Les Amis des Jardins d'Igny
>
> Monsieur,
>
> Nous avons manifesté plus qu'un intérêt pour votre association lors de notre présence le 18 novembre dernier au conseil municipal. En effet, allant dans le même sens que votre association, nous avons entamé une procédure devant le TA de Versailles depuis 2 ans pour empêcher Mme la Maire d'urbaniser en excès notre ville.
>
> Mi-2008, Mme la Maire accorde un permis de construire pour un immeuble au 30 bd d'Igny de plus de 400 m² sur un terrain de 1300 m² (en remplacement d'une maison de 70 m² où résidaient 2 personnes). Ce permis est un immeuble de 2 étages comportant 8 logement, des bureaux et 18 places de parking. Du bétonnage, bref de l'inacceptable dans un quartier pavillonnaire.
>
> Après avoir reçu un tract anonyme, nous décidons, les voisins proches, de nous mobiliser. Nous adressons une lettre à tous les habitants du quartier et faisons signer une pétition qui recueille 90% des voix. Nous demandons un recours gracieux à la mairie qui le refuse sous prétexte que la DDE a donné son feu vert à ce projet.
>
> Afin de ne pas nous fermer de portes, M et Mme xxxx (28 bd d'Igny) et nous-même (32 bd d'Igny) portons l'affaire devant le tribunal de Versailles. Le promoteur, que nous rencontrons avec Mme Ribière, semble enclin à aménager son projet. Il nous promet de le modifier pour procéder à la construction de 2 pavillons. Depuis 2 ans, nous l'avons relancé et attendons toujours. L'affaire suit son cours et la construction est bloquée. Par contre, nous sommes persuadés que le promoteur, grâce aux bons conseils, de la mairie attend le PLU pour mettre en place un projet encore plus ambitieux.
>
> Lors des réunions que nous avons eues avec Mme Ribière, celle-ci ne nous a jamais caché qu'elle trouvait ce projet très bien car il permettait la construction de petites surfaces (studio et F2) qui manquent cruellement à Igny.
>
> Comme vous le voyez, nous sommes parfaitement conscients de la volonté d'urbanisation de Mme la Maire. Nous sommes contents de la prise de conscience actuelle des Ignissois car peu ont relayé notre inquiétude depuis 2 ans, pas même les élus de l'opposition que nous avons contacté à l'époque.
>
> Igny est un village aux portes de Paris, nous l'avons choisit pour cela et entendons le conserver.
>
> Cdt,


Un promotteur adresse cette lettre à un propriétaire de l'avenue de la Division Leclerc
dès le 3 décembre 2010 alors que le projet de PLU avait été voté le 18 novembre précédent et que le PLU définitif ne sera voté qu'en juin 2011.
Son voisin, propriétaire de la parcelle AD 514 a reçu une lettre analogue à la même date.