Lettre du président au maire d'Igny (18/05/2011)


IGNY le   18 mai 2011

Madame le Maire

Mairie d’Igny                                   

OBJET : Projet de Plan Local d’Urbanisme IGNY

 

 

Madame le Maire

 

La municipalité d’IGNY a arrêté son projet de Plan Local d’Urbanisme lors de son Conseil Municipal le 18 novembre 2010.

 

Lors même de ce Conseil, près de 200 Ignissois étaient venus marquer leur désapprobation à l’égard du projet municipal, irrespectueux de certaines recommandations environnementales, architecturales et sociales pourtant actées dans le SDRIF, le PADD et le Code de l'Urbanisme.

L'association «Les Amis des Jardins d'Igny » a, dès cette époque, attiré votre attention, ainsi que celle des autres Personnes Publiques Associées, sur les dispositions de ce projet de PLU d'Igny en contradiction avec les principes fondamentaux issus de ces textes.

 

Nous avons soulevé plusieurs irrégularités, contradictions et incohérences qui nous préoccupent. Ainsi :

- le zonage contestable de la zone UBb ;

- l’absence de prise en compte des recommandations pour une urbanisation au plus près des emplois afin de limiter les déplacements ;

- le non-respect des recommandations en matière ;

  • de non-imperméabilisation des  sols ;
  • de protection des zones d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEF) ;
  • et de création ou de maintien de «perspectives vertes».

- l'absence d’harmonie architecturale du projet avec le bâti existant ;

- une ignorance des recommandations en matière de qualité de vie, notamment  quant aux conditions de pollutions sonores et atmosphériques d’Igny ;

- le défaut de répartition harmonieuse au sein de la commune de logements sociaux, et un défaut de mixité sociale ;

- le défaut de mise à niveau des équipements collectifs et des infrastructures, notamment en matière de circulation des automobiles et des piétons. 


                                                                                    *
                                                                                 *    *

 

En quelques semaines l’AJI a vu le nombre de ses adhérents considérablement augmenter. L’AJI s’est concertée avec d’autres associations (ADEVE, AVB, Les amis du cœur d’Igny, etc.) et représente aujourd’hui une incontestable force citoyenne majeure sur notre commune.

 

Les bénévoles que nous sommes avons fourni une vraie campagne d’information sur le projet de PLU, alors que la mairie n’a fait que le strict minimum pour ne pas se mettre en défaut à l’égard de la loi. Quelques efforts de dernière minute de la municipalité, craignant notre capacité de mobiliser nos concitoyens vis-à-vis de l’enquête publique, n’empêchent pas les Ignissois de voir que, sans notre propre campagne, ils resteraient très mal informés de votre projet problématique.

 

Nous avons, en particulier, créé un site Internet « Ajigny.org », qui explique en détail l’établissement de ce projet et les conséquences pratiques qu’il engendre.

 

A l’occasion de l’enquête publique et en très grande partie grâce à l’information diffusée par plusieurs associations, près de 500 Ignissois sont venus écrire leurs doléances dans les quelques 15 cahiers nécessaires qu’il a fallu que le Commissaire-enquêteur établisse.

 

Une pétition que nous avons fait circuler en partenariat avec d’autres associations a recueilli 2800 signatures. Elle demande des modifications très précises et concrètes du projet de PLU. Elle a été présentée au Commissaire-enquêteur.

 

Forts du soutien que nous recevons de la part des Ignissois, nous continuerons à utiliser tous les moyens légaux mis à notre disposition pour faire évoluer ce projet dans le sens souhaité.

 
                                                                                    *
                                                                                 *    *

 

A votre heureuse initiative, un groupe de travail s’est constitué entre certains membres de la Commission d’urbanisme et les membres de l’AJI pour traiter uniquement du quartier de la Grande Haie, ou quartier de la gare. Nous déplorons que ce groupe n’ait eu l’occasion de se réunir qu’à trois reprises. Nous aurions souhaité lors d’une quatrième séance vous présenter certaines de nos propositions précises, pour répondre à l’une de vos propres demandes à cet égard.

 

Monsieur le Commissaire-enquêteur quant à lui, nous a indiqué qu’il lirait avec toute l’attention requise et le temps nécessaire pour ce faire, la totalité des remarques inscrites dans les cahiers mis à notre disposition, de même que les centaines de lettres qu’il a reçue à propos de ce projet.

 

Devant un tel mouvement populaire des Ignissois, il nous apparaît évident, Madame le Maire, que votre commission d’urbanisme et le Conseil municipal doivent prendre le temps de la réflexion et de la négociation pour corriger assez fondamentalement votre projet. Il ne saurait pouvoir être passé en force, sans notables modifications, et être dorénavant établi sans la concertation qui doit caractériser une municipalité démocratique et ouverte au dialogue avec ses administrés. Rien ne justifie qu’il soit bâti dans la précipitation pour un enjeu aussi essentiel quant à l’avenir d’Igny.

 

Nous nous tenons, quant à nous, à votre disposition, ainsi que les autres associations avec qui nous nous sommes concertés, pour établir les bases d’une saine et utile modification du projet actuel du PLU, répondant aux aspirations exprimées par une très grande majorité d’Ignissois.

 

Nous prendrons attache avec vous dans les meilleurs délais pour établir les conditions de cette concertation démocratique.

 

Vous remerciant par avance de l’attention que vous porterez à la présente lettre, je vous prie d’agréer, Madame le Maire, l’expression de ma respectueuse considération.

 

 

                                                                                               Guillaume Cruse

                                                                                               Président de l’AJI